Coaching personnel au quotidien

Voici ma contribution  à  l’édition  de Septembre du festival « à la croisée des blogs » du site developpementpersonnel.org . Organisée par moi-même sur le thème de l’auto-coaching. 😉

 

logo-croisee-des-blogs100

 

Le Coaching personnel ou plutôt l’auto-coaching ça sert à quoi ? Est-ce utile ?

 

Vous est-il déjà arrivé de vous fixer des objectifs des buts et de ne pas vous y tenir ? D’avoir des ambitions, des souhaits et de ne pas les réaliser ? Savez vous vraiment ce que vous désirez ? Ce pour quoi vous êtes fait ? Ce qui vous fait vibrer ? Etes-vous certains(es) d’être à la bonne place, de donner le meilleur de vous même ?

Si vous répondez oui à toutes ces questions alors pas de problèmes inutile de perdre votre temps. Si non continuer à lire cet article peut vous servir.

Le coaching personnel, dans le sens « je me coach moi-même » ou l’auto-coaching, peut nous aider à mettre en place des stratégies, des méthodes, des outils pour réellement atteindre nos buts et faire en sorte que ceux-ci deviennent autre chose que des idées, des souhaits, mais plutôt des réalités tangibles. En effet le risque en avançant sans méthode, est de se perdre, d’oublier, de remettre à demain les actions nécessaires à la bonne réalisation de nos ambitions personnelles. Avec pour effet, de nous faire perdre du temps, un temps précieux. Puisque comme le dit la chanson,  pour ceux qui connaissent «  Le temps perdu ne se rattrape plus ». A force de dire  » je vais le faire » vient un temps ou nous nous risquons de ne plus avoir le temps….

 

S’auto-coacher pour transformer nos désirs en réalités.

 

Transformer nos désirs en réalités par l’auto-coaching

 

Pour réaliser nos désirs, nous devons déjà les  identifier clairement, il est donc important que vous preniez le temps de reconnaître ce qui est important pour vous d’accomplir, ce qui vous apportera satisfaction, sentiment de bonheur et pleine réalisation de soi. Il est également intéressant de faire la distinction entre le réellement important  et l’urgent, de ce qui l’est moins. Ainsi vous vous donnez l’opportunité d’avoir une cartographie précise de ce que vous souhaitez matérialiser dans votre existence.

Voici un exercice  intéressant que vous pouvez  facilement réaliser pour déterminer vos priorités. Prenez des post-its et notez sur ceux-ci, tout ce que vous aimeriez faire, ne vous bridez pas, voyez grand, ne tenez compte d’aucunes contraintes financières, temporelles, géographiques, ni des problématiques de compétences ou de savoir-faire, réfléchissez juste à ce que aimeriez vivre et accomplir.

 

Prenez des post-it et notez tout ce que vous souhaitez réaliser

Ensuite classez ces post-it dans des cases selon le modèle suivant. Faites un tableau, avec 4 cases ou vous classerez les post-its selon l’ordre suivant.

-Urgent- Important/Urgent-Non Important-

-Non Urgent- Important/Non Urgent- Non Important-

Vous savez maintenant quelles sont vos priorités. Vous pouvez agir en conséquence de manière efficace. En tout cas plus efficace qu’avant :)) Vous avez maintenant un Cap. Et vous êtes en mesure de vous mettre en marche. Vous savez ce que vous voulez faire, reste à déterminer comment  ?

 

 Coaching personnel au quotidien

 

Maintenant que vous possédez votre feuille de route et que vous avez « vu grand » vous avez  normalement des objectifs ambitieux, en tous cas des objectifs qui vous tiennent à coeur de réaliser, et c’est ici que l’auto-coaching au quotidien devient pour vous une aide précieuse. Car comme souvent, lorsque un projet nous tient à coeur, il est rare que celui-ci se réalise sans difficultés, retards, contraintes. Il va donc falloir rester concentré, positif et tenace.

 

« A vaincre sans difficultés, l’on triomphe sans gloire »

 

3 Outils d’auto-coaching

Pour « vaincre » et atteindre vos objectifs, pour réaliser vos rêves et ambitions vous allez certainement devoir traverser un désert plus ou moins aride et vaste. Mais rassurez vous ce n’est pas certain  😀  De plus vous pouvez avec le bon état d’esprit changer les difficultés en opportunités.
 

Etat d’esprit adéquat : « Transformer les difficultés en opportunités »

 

Etre optimiste

 

Tout d’abord il faut savoir rester positif. Comment faire ? en écoutant ce podcast : Comment devenir optimiste  ou vous apprendrez que les événements positifs sont permanents et globaux dans votre existence, alors que les événements négatifs sont spécifiques et passagers. Vous pouvez aussi vous arrêter là et intégrer ce concept, vous aurez ainsi gagné quelques minutes  :-) Avoir un comportement optimiste est un choix qui nous appartient.

 

Eviter la procrastination

 

La procastination ( le fait de remettre au lendemain, ce qui peut être fait aujourd’hui) est un mal qui nous guette tous, et sape nos efforts vers la réalisation effective de nos ambitions. Nous sommes tous, ou quasiment tous touchés et exposés à ce risque. Il existe entre autres trois moyens efficaces pour y remédier.

1) Astuce numéro 1 : Lorsque vous n’avez pas envie de réaliser la tâche que vous souhaitez faire ce jour, il vous suffit de vous forcer à commencer tout de même en vous disant que vous n’allez le faire que quelques minutes. Souvent vous en ferez bien plus et même parfois pendant plusieurs heures, cela vous apportera satisfaction, vous évitera de culpabiliser, et cerise sur le gâteau vous fera avancer vers votre but.

2) La seconde astuce, consiste à vous octroyer une récompense lorsque vous aurez fini d’effectuer la tâche fixée. Par exemple : Ce soir vous souhaitez sortir avec des amis, et bien vous le ferez une fois votre mission accomplie, vous, vous dites, je prendrai un verre après avoir fait ceci, je regarderai un film après avoir effectué telle tâche, je m’achèterais cela, lorsque j’aurai atteint tel objectif… Cette seconde méthode à l’avantage de vous attribuer une récompense à la fin de l’action, vous motivant à l’accomplir pour vous autoriser à l’obtenir.

 3) Pratiquer « L’ordalie ». L’ordalie est le fait de ce forcer à réaliser une tâche difficile ou pénible, si vous ne remplissez pas l’objectif que vous vous êtes fixé. Ainsi quoi qu’il arrive vous aurez tout de même accompli une action profitable à votre bien-être ou à votre réussite. Par exemple : Si vous ne faites pas Deux heures de sport aujourd’hui, vous devrez allez faire les courses. Si vous ne travaillez pas deux heures à votre projet, vous irez nettoyer votre véhicule. Cela peut s’appliquer à tous les domaines. Par exemple dans le domaine professionnel :  Si vous ne réussissez pas à convaincre tel interlocuteur, vous irez prospecter cinq clients de plus le jour même pour compenser cette perte etc…

 

Se dépasser

 

Le dépassement de soi est un élément important de notre réalisation personnelle. Comment savoir si je me dépasse ? Tout d’abord en étant dans l’action. Nous pouvons toujours avoir des rêves, des ambitions, des intuitions, mais sans action tout ceci restera au stade de concept, d’idée.

 

Pourquoi  et comment se dépasser ?

Parce qu’il est utile pour avancer de faire des choses qui demandent de la ressource interne, c’est à dire sortir de sa « zone de confort » en restant dans notre zone de confort, nous pouvons avancer, mais de manière moindre que si nous en sortons. Si vous ne craignez pas un peu de réaliser ce que vous devez faire, si vous n’avez pas un peu peur de l’échec, du regard des autres, d’échouer, si vous êtes sur de vous, c’est que vous pouvez faire bien plus. Il est donc important de se mettre un peu en danger personnellement, d’avoir le trac, de réfléchir à comment faire, et de se lancer dans l’arène. A chacun sa zone de confort, mais si nous ne la brusquons pas un peu, nous n’avançons pas.

 

Dites vous : Que dois-je faire pour atteindre mes objectifs ? Et si je devais faire Dix fois plus ! Que devrais-je faire ?

J’ai connu, un jeune homme, embauché comme commercial dans une grande entreprise, lors de sa première journée de prospection, il devait contacter les commerçants d’une ville du sud de la France  pour leur proposer de la publicité dans un magazine. Il était extrêmement timide et avait une grande peur de déranger les personnes à qui il devait s’adresser. D’ailleurs c’était à se demander comment il avait fait pour obtenir un poste de commercial. Sa première cliente était une vieille dame qui tenait une mercerie dans un angle de rue. Lorsqu’il passa devant la vitrine, il pu voir que la personne était en pleine conversation avec une cliente. Tremblant il continua sa route sans entrer, puis il repassa quelques minutes après, sans toujours entrer, puis encore quelques minutes après une troisième fois, puis une quatrième, jusqu’à ce que son manège commence à attirer l’attention de la commerçante, qui trouvait cela de plus en plus suspect, surtout qu’à chaque passage il regardait avec insistance à l’intérieur du magasin, tardant à se décider d’entrer. Encore un ou deux passage de plus et c’est certain la police l’aurait interpellé :)). Finalement il entra. Il ne vendit pas , mais le contact fut bon. Il entra une seconde fois chez un autre commerçant, puis une troisième encore chez un autre, et ainsi de suite. Ce jour là, il ne vendit pas. Mais il vaincu sa peur. Lui qui était incapable de pousser la porte d’une mercerie ou travaillait une dame âgée, faisait quelques mois plus tard des réunions de groupes devant des dizaines de personnes, prenant beaucoup de plaisir à vanter ses produits devant son auditoire. Il fini par être un commercial reconnu, performant et apprécié, et pu progresser professionnellement dans sa société, jusqu’à obtenir un poste de direction régionale.

Fixez vous des petits défis, vous obligeant à surmonter quelque peu une peur, en quelques temps, vous serez capable de faire bien plus qu’auparavant.

Certaines idées de cet article sont tirés des ouvrages suivants en cliquant sur ces liens vous serez dirigés vers la boutique Amazon du Blog :

Petit manuel d’auto-coaching

La Pensée positive pour les Nuls

 

« Ose rêver, ose essayer, ose te tromper.Ose avoir du succès, vas-y je te lance un défi » K Ward

 

Cet article vous à plu ? Alors votez pour lui ci-dessous ( Facebook) suivez-nous et inscrivez vous pour recevoir les bonus gratuits réservés aux membres.

 

Bien à vous loic.

 

 

Vous aimez cet article ?

468 ad

9 Commentaires

  1. Bonjour Loic,

    Excellent, il n’y a plus qu’à mettre en pratique. Hop ! au travail.
    Eve.

  2. Bonjour Loic!

    Pas mal le point 3 : « pratiquer l’ordalie » :)

    Quelqu’un m’avait dit qu’il s’imposait de faire un don à un parti politique qu’il détestait s’il n’avait pas accompli son objectif.

    Le tout est de ne pas procrastiner dans sa pratique de l’ordalie…

  3. Bonjour Loïc,

    Tout ceci est très bien. Ensuite, la meilleure solution consiste à avoir des objectifs qui nous motivent vraiment, de façon à ce que avancer soit naturel et gratifiant à chaque instant.

    Toutefois, je suis très partisan de ce proverbe : « A vaincre sans difficultés, l’on triomphe sans gloire » pour l’avoir surtout compris dans des compétitions sportives…

    Merci à toi pour cet événement et cette participation :)
    Bien amicalement,
    Dorian

  4. Bonjour,:-)
    Cette fois j’ai renoncé de participer à la croisée pour mettre en place un projet lié à mon blog, mais je me rends compte que j’ai beaucoup procrastiné… et que j’aurais dû lire les conseils ci-dessus, il est jamais trop tard… et oui se botter les fesses pour commencer, en général ça porte ses fruits, quand on est pris dans le truc ça se met tout seul en place, et je vais instaurer la récompense, ça raisonne bien avec ma façon de fonctionner… Mais l’ordalie je trouve barbare? Espèce de chantage avec soi-même?!? 😉 ça me coupe toute ma motivation rien que d’y penser!!! Mais peut être que ça fonctionne pour certains?!?
    Et se dépasser oui, c’est vraiment dans l’action et le fait d’être connecter à soi-même qui permet de déplacer des montagnes!
    Du coup là, je suis motivée et rebooster pour avancer avec mon projet!:-)

    • Loic Bonsens

      Bonjour

      Ophélie, Merci pour ton commentaire, et dommage que tu ne participes pas :)) Mais il te reste encore 3 jours si tu changes d’avis :))

      Tu n’es pas la première à trouver que l’Ordalie est un peu rude… Il ne s’agit pas d’être barbare, bien que cela puisse le paraître. C’est un moyen d’éviter la procrastination. En réalisant coûte que coûte une action positive pour soi. Finalement cela permet d’être tout de même satisfait de sa journée et de réaliser une action utile. Et puis nous ne sommes pas obligés de nous fouetter allez faire un footing ce n’est pas une grosse punition :))

      Bien à toi.

  5. Bonsoir Loic,

    Judicieux conseils que tu nous donne.

    Pour ce soir, complètement sur les rotules, j’ai préféré la procrastination positive.
    Par habitude de me booster, d’en faire plus que de raison parfois, l’urgence devient priorité pour se donner du temps de récupération.

    Vaincre la procrastination : oui
    Cultiver l’optimisme : oui
    Savoir se dépasser : oui

    Mon meilleur autocoaching du jour : le lâcher prise avec du repos pour recharger les batteries. Connaitre ses limites pour mieux les dépasser est aussi un excellent plan 😉 !

    Merci Loic,

    Hélène

  6. Guillaume

    Bonjour Loic,

    j’ai bien aimé « Si vous ne réussissez pas à convaincre tel interlocuteur, vous irez prospecter cinq clients de plus le jour même pour compenser cette perte etc… ». Une idée intéressante pour les professionnels, pourquoi pas à mettre en place dans des sociétés sous forme de challenge par ex ?

    Merci loic !

    Guillaume

    • Loic Bonsens

      Merci Guillaume

      Pour ton commentaire, oui ce pourrait être une bonne idée d’émulation dans une équipe de vente par ex , sous forme de jeu :)) ce qui paraîtrait moins coercitif que d’obliger le vendeur qui aurait découvert le moins de business dans le mois, d’aller prospecter tant de prospects supplémentaires sur le mois suivant. Si tu n’es pas aux objo :)) tu vas aller trimer :)) sous le regard goguenard des collègues…

      Bien à toi

  7. Merci d’avoir programmé cette Croisée.
    C’était un excellent exercice pour dévoiler
    la façon dont nous avons à nous auto-coacher
    si nous voulons atteindre nos objectifs
    dans l’efficacité!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Transformer le chagrin et la souffranceLes News / Le Blog - […] de septembre 14 organisée par Luc du blog net-coacher. Son article de lancement peut se lire en cliquant ici…
  2. L’espace de travail, un plus pour l’auto-coaching ! - […] des Blogs » du site developpementpersonnel.org  et de répondre au sujet passionnant « atteindre ses objectifs par l’auto-coaching » proposé par Loïc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *