Le regard des autres et moi

Cet article est sous l’égide de Laurence du blog Happy soul dans le cadre du festival de la croisée des blogs organisé par Developpementpersonnel.org, vous trouverez son article de lancement à cette adresse. «  Le regard des autres « 

 

Le regard des autres source de confiance en soi ?

 

Nombre d’entre nous peuvent parfois être pénalisés et inhibés par le regard des autres, la peur d’être jugé, d’être moqué, d’être stupide peut réellement atrophier nos ambitions et nos capacités d’actions. Mais alors comment faire pour avancer lorsque nous sommes enclins à être impressionné par le regard des autres ? comment se débarrasser de ce poids ?

Voici une astuce simple qui permet de grandement s’affranchir du regarde des autres, et ainsi gagner en confiance en soi, en capacité d’action, en audace.

 

Il s’agit de ne pas juger ! en tout cas ne pas juger les autres.

Pourquoi ?

Parce que en jugeant négativement autrui, nous nourrissons dans notre esprit la possibilité que les autres fassent de même. Si vous ne jugez pas votre prochain, vous l’accepterez mieux, et vous vous accepterez mieux. Puisque vous ne jugez pas, qui peux vous jugez ? qui à le droit de le faire ? Puisque vous ne le faites pas vous mêmes ? Le fait de ne pas juger l’autre, de voir le positif dans ses actes, de lui trouver des excuses, d’être bienveillant à son égard, même si celui-ci est un sale c… 😉  va vous permettre de vous affranchir d’une grande partie des blocages qui pourraient être présents dans votre existence à cause du regard des autres.

 

Souvenez vous :  » Vous serez jugé, comme vous jugé »

Cela signifie que lorsque vous médisez, lorsque vous êtes critique négativement envers une personne, vous autorisez dans votre esprit les autres à faire de même. Alors si vous redoutez les critiques évitez vous mêmes de critiquer. cela améliorera votre confiance en vous.

 

Le regard que vous portez sur vous, et similaire au regard que vous portez sur les autres.

 

Vous et le regard des autres

 

Un élément à prendre en compte   pour vous émanciper du regard des autres et de reconnaître que chacun d’entre nous à tendance à penser que l’autre est meilleur que nous, en tout cas dans un ou plusieurs domaines donné. Donc si vous pensez qu’untel est meilleur que vous dans un domaine, sachez qu’il y a de fortes chances pour qu’untel pense la même chose de vous.

Peut-être devriez vous vous posez mutuellement la question ?

Nous avons chacun des compétences uniques. Que personne ne peut égaler. Encore sagit-il de les identifier, de les utiliser, pour notre développement personnel et celui de notre prochain.

 

Avoir confiance en soi, s’affranchir du regard des autres.

 

Si vous appréhendez néanmoins le regarde des autres, vous pouvez réduire son impact sur vous en utilisant les techniques suivantes :

 

Ou/et mémoriser les citations suivantes :

 

Nul homme ne peut justement en censurer ou en condamner un autre, car à la vérité nul homme n’en connaît véritablement un autre. Thomas Browne.

 

ou encore

 

Et surtout soyons nous l’un à l’autre indulgents. Paul Verlaine

 

 

Le seul regard qui compte

 

Est celui que vous portez sur vous mêmes. Ce que pense les autres de vous n’à aucune importance. Qui peut vous jugez ? et qui peut vous lancer la première pierre ? Bien évidemment les jugeurs et moqueurs ne vous avouerons pas qu’ils sont pires que vous, moins capables ,confiants ou bienveillants. Le masque social prime souvent. Peu sont les personnes authentiques et sans fard. Mais vous pouvez en faire partie si vous le souhaitez…

Donc votre travail consiste à avoir une bonne image de vous-même, de part vos actions,  et vos ambitions, vous forgez le regard que l’autre vous ( votre conscience ) porte sur vous même. Si vous êtes fier de vous, qu’importe le regard d’autrui n’est-ce pas ?

Si vous avez peur d’entreprendre certaines choses, parce que vous risquez de passer pour un raté, un incapable, un idiot. Dites vous qu’il est pire d’avoir des regrets que des remords. L’échec est la mère du succés. Si le regard de ceux qui ne tentent rien vous paralyse, reportez vous au paragraphe précédent et souvenez qu’il n’y à rien de pire que de ne pas tenter.

Faites quelque chose, et si ça ne réussit pas, essayer autre chose. Franklin Roosevelt

et encore

Juger autrui c’est ce juger. William Shakespeare

Finissons avec

La nature a donné aux grands hommes de faire, et laissé aux autres de juger. Vauvenargues

Donc en conclusion le regard des autres on s’en F…. littéralement, si ils se contentent de juger sans apporter une critique bienveillante et constructive. Bien évidemment le regard des autres constitue tout de même un atout utile pour celui ou celle qui veux progresser, afin de mesurer si il y à un écart entre ce que nous sommes réellement et ce que nous paraissons. Ce feed-back constructif doit nous aider à progresser, à mieux communiquer, à mieux faire passer nos messages en nous adaptant et en corrigeant nos éventuelles défaillances, mais ne doit en aucun cas être inhibiteur.

Qui m’aime me suive en quelque sorte….

Si cet article vous à plus n’oubliez pas de voter pour lui.

Bien à vous

Loic (le Web-coach)

 

 

 

 

Vous aimez cet article ?

468 ad

2 Commentaires

  1. Bonjour Loic,
    Bon conseil que de commencer par ne pas être critique envers les autres, pour ne plus imaginer que les autres puissent nous critiquer.
    Je rebondis sur le dernier paragraphe qui conseille tout de même de se confronter parfois au regard des autres pour avoir un « feedback » sur ce que l’on est on l’on fait… je suis tout à fait d’accord mais je trouve toujours cela assez difficile, car d’un côté on a envie d’avoir ce feedback pour progresser, et d’un autre il est parfois difficile d’entendre ce feedback. Tout l’art consiste à prendre les feedbacks comme des remarques constructives et non comme des critiques… il faut avoir du recul pour ne pas être atteint personnellement par ce feedback. Mais ce n’est pas toujours facile !
    Merci pour ton article,
    Julien

  2. Bonjour Loïc et merci pour ton article !

    Je trouve difficile de laisser complètement de côté le regard des autres, même en se sentant bien, fier-e de soi et accompli-e : le besoin de reconnaissance, probablement… Il est vrai cependant que trop en dépendre nous empêche d’avancer sur notre propre chemin. Intéressante réflexion !

    Merci encore pour ta participation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *